Anecdotes de buanderie !

IMG_1171

Et oui ! Parfois aller à la buanderie peut être une activité surprenante. J’admet que je n’attends pas impatiemment ce moment toutes les semaines. Pour ceux qui vivent les joies palpitantes de cette activité habituellement hebdomadaire seront d’accord avec moi. ON TENTE D’ESPACER LE PLUS POSSIBLE NOS VISITES !!!! une petite voix me dit à chaque fois : «Pourquoi as-tu emménagé dans un appartement où il n’y a pas d’entrées laveuse/sécheuse. ? » Une seule explication ! Déménagement à la vitesse de l’éclair due par une coloc désagréable et de son « chum » qui s’amusait à inviter toute sa famille chez moi pour vivre dans mes choses et fumer des « bats »  sur mon divan et y laisser trainer les cendres…. et toutes sorte de choses hyper désagréables !  Du style : «Eille  !mon chum viens vivre avec nous !! » heuuuuu non …..Merci à toi ancienne coloc …. Maintenant que j’ai vendu ma laveuse /sécheuse à la moitié de leur prix en un temps record, ma vie est beaucoup plus palpitante, puisque je dois faire mon lavage à la buanderie. Maudite belle affaire ! Or, des histoires plapitantes me sont arrivées depuis.

SUIS-JE LA SEULE PERSONNE À QUI IL ARRIVE DE DROLES D’ANECDOTES « STYLE BUANDERIE DE MON CARTIER » ?

#1 : Moi, j’assome le monde.

J’ai déjà assommé un gars avec la porte d’une sécheuse. Je vous assure c’est possible. De un, je me sentais horriblement mal et de deux, il s’est étendu au sol. Étrangement, j’ai eu droit à son numéro de téléphone. Non pas pour me poursuive 🙂 , mais bien vous l’aurez deviné, pour prendre un verre. Je vous assure ceci n’était pas une tentative de « cruise » de ma part. Je n’assomme pas les gars qui m’intéresse en général. Eille ! J’ai failli t’achevé et toi tu me donne ton numéro ? Les gars je ne vous comprendrai probablement jamais.

#2 : La fois où une fille s’est fait voler son linge

Un jour de tempête d’hiver (je ne sais pas quelle idée ingénieuse est passée dans mon cerveau pour choisir un jour de tempête pour faire mon lavage), j’arrive à la buanderie en même temps qu’une autre fille qui elle venait visiblement chercher son linge.  Subitement elle se met à hurler. Personne ne comprenait exactement ce qui était en train de se produire. Juste qu’au moment où dans ses cris de désespoirs, j’intercepte une phrase audible : « *&!**??*!**@?! Elle a volé mon linge !!!! » Elle s’est ensuite mise à courir en pleine tempête de neige pour retrouver l’assassin de son lavage ! J’aurais probablement fait la même chose et le voleur aurait eu intérêt à ne pas me croiser !

Depuis ce temps, j’utilise les laveuses frontales qui se barrent quand elles sont en fonction. Morale de cette histoire, soit tu restes à la buanderie, soit tu t’arranges pour que ton linges soit en sécurité.

# 3 Se saouler à la buanderie

Arrivé à la buanderie j’y ai croisé le propriétaire. Très sympathique monsieur. Je n’ai finalement pas passé mon temps de lavage à la buanderie mais plutôt à son épicerie. Il faut savoir que le propriétaire de la buanderie a aussi une épicerie tout proche. Arrivé sur place, j’ai eu droit à un café au lait tout à fait génial, des biscuits gratuits et plus intéressant encore, à une dégustation de bière. Une méchante dégustation de bière ! La fille qui me faisait goûter les bières était visiblement motivée et moi aussi alors on était sur la même longueur d’onde. De la bière et encore plus de bière. Faire sa lessive et revenir chez soi réchaud et avec le sourire c’est magnifique !

# 4 J’ai appris à plier des draps contours

Désolé maman, ton éducation au pliage de drap contour à échoué. J’avais soigneusement retiré cette information de mon cerveau.

Un jour un gars entame une conversation.

lui : Hey ! Sais-tu comment plier des draps contours ?

moi : heuu non… Personellement, je les mets en boule dans mon sac et je les installe sur mon lit en arrivant. (Maman, ta fille n’est pas digne de toi)

lui : Moi aussi ça tombe bien.

moi : Alors fais ça !

lui : Ben … J’aurais bien envi d’apprendre à les plier aujourd’hui. Tu veux qu’on essai ensemble ?

(J’ai donc fini par l’aider en n’y comprenant rien. L’effort était là et comme manière d’approche c’était plutôt drôle.)

Bref, mon lavage est fini je vous laisse sur ça !

P.S. Pour ceux qui seraient prêt à me proposer de plier des serviettes, je suis tout aussi nul !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s